[VOYAGE] Visite de Cadix et des environs

Pendant les mois d’été, pour échapper à la chaleur écrasante de Séville ou Madrid, les Espagnols s’évadent au bord de la mer. On les comprend, puisqu’en juillet et août, les températures frôlent 45 degrés. Ouf! Entre 14 h et 19 h, difficile de rester à l’extérieur, l’expérience est très désagréable. Les rues sont complètement vides (à l’exception des touristes), comme Montréal à 5 h du matin. Donc, pas étonnant que les Madrilènes et lesSévillans désertent la ville pour le rivage, plus clément.

Lire la suite

Advertisements